performance de poésie sonore pour voix multiples

Si la parole est notre instrument, nous aimerions donner à entendre un orchestre de paroles. Si le langage est ce moment où notre pensée devient sonore, nous aimerions donner à entendre le flux de la pensée.

Avec Les Pourparlers, il s’agira de créer un chœur de langues chaotiques et d’écouter le langage comme un évènement sonore, avec ses frottements, ses rythmes, ses impacts, ses prosodies…

Il s’agira de s’extraire juste un peu du flux, de rester à la lisière du brouhaha, pour en écouter les détails, les cadences, les grondements, les récurrences et les silences. Par ces parlés superposés, donner la sensation d’écouter le monde, d’écouter les pensées quotidiennes du monde, de les recevoir toutes en même temps dans un cliquetis fourmillant, comme si on écoutait toutes les stations de radio en même temps. Ecouter cette rumeur pour ses qualités sonores et hypnotiques tout aussi bien que pour les récits singuliers qui en émergent. Les spectateurs seront invités à jouer en permanence avec plusieurs niveaux d’écoute, à varier le focus de l’oreille, et à construire un récit onirique à partir de tous ces flots de paroles. Les Pourparlers s’écoutent et se regardent. Ils donnent à voir la pensée qui prend forme dans le corps.

 

Pourparlers-visuel-aiuto-p
Cette performance est une proposition de Anne Laure Pigache
réalisée en collaboration avec Lauriane Houbey,
Lénaïg Le Touze, Myriam Van Imshoot, Myriam Pruvot,
Mathilde Monfreux  et Pascal Thollet.
Sonorisation Pascal Thollet, Création lumière Christophe Cardœn

Co-produits par les Harmoniques du Néon, le Tricycle et Les détours de Babel et soutenus par la DRAC Rhône-Alpes, la Région Rhône-Alpes, le CG 94, le CNV, Ramdam et le 102 à Grenoble.
Première en mars 2015 au Théâtre de poche à Grenoble- Festival Détours de Babel www.letricyclegrenoble.com



Les Pourparlers © Alice PrédourLes Pourparlers © Alice PrédourLes Pourparlers © Alice PrédourLes Pourparlers © Alice Prédourp-MYRIAM-VAN-IMSHOOT


      

→ Téléchargez le dossier de presse (pdf 4,8 mo)